Aller au contenu

Illustration Simulation/optimisation de flux de production et/ou logistiques

Notre objectif est d’offrir aux entreprises, grâce à nos compétences et longue expérience dans les domaines de la gestion industrielle ainsi que de la simulation/optimisation, des solutions sur mesure répondant à leurs préoccupations.

Simulation/optimisation de flux de production pour améliorer le fonctionnement de l’entreprise au niveau stratégique

La technique de la simulation consiste à reproduire les propriétés et le comportement d’un système complexe tel qu’un atelier, une usine, une entreprise multi-site etc. dans un ordinateur numérique à l’aide d’un modèle de simulation. Une fois le modèle développé, il peut être utilisé pour étudier le comportement de votre système dans les différentes circonstances imaginées sans toucher au système réel. Ceci permet de réduire de manière importante le risque de mauvaises conséquences financières.

Un projet de simulation consiste à développer et valider le modèle d’un système existant (ou à implémenter) et ensuite à utiliser ce modèle pour de nombreuses simulations en changeant les propriétés du système et en mettant le système dans différents contextes. Dans ces tests numériques, les performances détaillées du système sont observées, ce que permet de choisir la meilleure configuration et par conséquent d’améliorer son fonctionnement.

Les avantages d’un projet de simulation:

  • Compréhension complète des solutions et des alternatives
  • Analyse comparative des solutions envisageables, évaluation chiffrée de vos idées
  • Validation des solutions avant d’engager les investissements
  • Validation de phases transitoires dans le processus de changement de l’organisation
  • Prédiction des conséquences et réduction des risques
  • Présentation dynamique de vos projets aux collègues, clients, fournisseurs

Exemples d’application de la simulation en production

  • Analyser la faisabilité financière d’un projet de construction d’usine ou d’un projet d’investissement dans l’outil de production en utilisant un modèle pour évaluer de manière fondée les indicateurs de performance du système envisagé.
  • Revoir la logistique interne, le système de manutention, l’organisation des flux (kanban, zones de stockage d’encours, etc.) pour augmenter la réactivité et diminuer les encours.
  • Evaluer les performances de nouvelles politiques de gestion de production, d’affectation et de gestion du personnel, des algorithmes de pilotage de flux.

Ordonnancement/pilotage pour améliorer le fonctionnement au niveau opérationnel

Les systèmes Enterprise Resource Planning (ERP) sont conçus pour intégrer tous les processus d’affaires d’une entreprise. Néanmoins ce système souffre de nombreuses limitations quant à la gestion opérationnelle de processus de fabrication de biens ou de services. Les modèles d’entreprise utilisés dans les ERP ne sont pas assez détaillés au niveau d’exécution et ne reflètent pas la nature aléatoire des perturbations. C’est pourquoi un ERP n’est pas capable d’ordonnancer et de piloter (y compris réagir aux événements imprévus) l’exécution des tâches par le personnel ou les machines outils.

Pour palier à cette lacune, des modules complémentaires doivent être développés. Comme une entreprise ne ressemble à une autre qu’au niveau de processus d’affaires (ERP), ces modules doivent forcement être conçus sur mesure pour s’avérer efficaces. Ces modules peuvent être connectés à l’ERP pour connaître le programme de fabrication et aux capteurs et automates pour avoir l’état courant du système piloté, éventuellement via un logiciel de supervision (SCADA), un logiciel de MES (Manufacturing Execution System) ou un WMS (Warehouse Management System).

Des nombreuses techniques nouvelles d’acquisition de données sur l’état actuel du système dans le cadre de l’Industrie 4.0 (IoT, capteurs, Big Data, …) donnent une visibilité bien meilleure et ouvrent aussi la porte à la meilleure gestion.

Là aussi, un modèle de simulation connecté à l’état actuel du processus d’exécution (simulation en ligne) ainsi que des logiciels d’optimisation servent à gérer en permanence l’exécution des tâches.

Exemples d’applications d’aide à l’exécution des tâches

  • ordonnancement de production et ré-ordonnancement suite aux imprévus
  • allocation des ressources
  • optimisation des parcours, de récoltes, de livraisons, …

Partager cette page

J'accepteJe refuse C'est quoi un cookie ? Fermer

Vos préférences de cookie ont bien été modifiées