Aller au contenu

ENVIGUARD

Development of a biosensor technology for environmental monitoring and disease prevention in aquaculture ensuring food safety

enviguard

Objectif du projet

Le projet ENVIGUARD vise le développement de dispositifs de détection de contaminants chimiques et biologiques (virus, micro-organismes, toxines d’origine biologique), le plus souvent produits par l’homme, difficiles à déceler mais pouvant être utile pour alerter sur l’état environnemental de milieux aquatiques comme dans les aquacultures marines.

Le projet ENVIGUARD regroupe des experts de l’environnement marin, des entreprises de l’aquaculture, des fermes de poissons et crustacés ainsi que des fournisseurs de technologies pour la culture marine ; côtoyant des scientifiques provenant de centres de recherche et universités renommées ainsi que d’entreprises spécialisées, qui vont unir leurs forces pour développer le système Enviguard.

Le système modulaire Enviguard sera constitué de trois différents capteurs (micro-algues / pathogènes : virus & bactéries / toxines et éléments chimiques), connectés à la même interface Enviguard Port qui enregistre et transmet les informations collectées au serveur.  La plateforme internet Enviguard. NET donne aux utilisateurs la possibilité d’accéder en temps réel aux données provenant des mesures in-situ et permet le contrôle du module Enviguard à distance.

Le système Enviguard aura la possibilité de détecter et quantifier in-situ les éléments suivants :

  • algues toxiques présentes dans les eaux européennes (p. ex. Alexandrium minutum, Alexandrium tamarense, Alexandrium ostenfeldii et Pseudonitzschia sp.),
  • pathogènes potentiellement présents dans l’aquaculture européenne (en particulier Betanodavirus and E .coli),
  • polluants en émergence i.e. toxines (en particulier okadaic et saxitoxin) et ceux, rémanents, dus à la pollution humaine des milieux marins (en particulier PCB126 et PCB118).

Contribution de Multitel

La contribution de Multitel portait principalement sur le développement d’un système d’interrogation optique des puces bio-photoniques développées dans le projet. Pour ce faire, MULTITEL a mis au point un dispositif original de spectroscopie multi-canaux.

Applications

  • Bio-photonique
  • Qualité de l’eau
  • Environnement

Coordinateur

Partenaires

Partager cette page

Restez informés sur nos activités en vous inscrivant à notre newsletter

J'accepte Je refuse C'est quoi un cookie ? Fermer

Vos préférences de cookie ont bien été modifiées