Aller au contenu

Multitel-SEE

Portefeuille PHARE

projet PHARE

Objectif du projet

L’objectif principal du portefeuille PHARE, financé par le FEDER de l’Union européenne et la Wallonie, est de répondre aux besoins formulés par les industries du secteur pharmaceutique wallon à savoir la création d’une plateforme interdisciplinaire avec des expertises en formulation des médicaments et en pharmacotechnie ainsi qu’en analyses pharmaceutiques. Cette plateforme devrait être capable de soutenir ces industries dans leur démarche de R&D. Elle doit donc être obligatoirement liée à un environnement GMP afin d’offrir à l’innovation la capacité d’être rapidement valorisée par les entreprises pharmaceutiques.

A cette fin, différentes technologies innovantes ont été identifiées pour leur capacité d’être transférées plus ou moins rapidement vers l’industrie. Il s’agit des technologies en CO2 supercritique, de l’extrusion à chaud, de la microfluidique et de la spectroscopie vibrationnelle in situ. Ces technologies peuvent être exploitées tant pour la production de médicaments que pour l’analyse pharmaceutique. Ces technologies sont toutes respectueuses de l’environnement. Elles permettent la réduction voire l’élimination de l’utilisation de solvants organiques.

Budget total du projet (Multitel): 467 408.68€

  • financement UE (FEDER): 186 963.47€
  • financement Wallonie : 163 593.03€

Contribution de Multitel

L’expertise de Multitel sera mise à profit pour les différents piliers du portefeuille PHARE de façon transverse, et en particulier dans le projet Multitel-See . Cette expertise concerne principalement:

  • les sources optiques en régime impulsionnel (femto-pico-nano seconde) et continu pour les applications de spectroscopie infrarouge, Raman et THz. Des sources à fibre optique seront préférentiellement utilisées pour leur robustesse et faibles demandes en maintenance, ainsi que leur facilité d’intégration sur des instruments complexes.
  • le prototypage d’instruments intégrant sources optiques, spectromètres, électronique et software embarqué (traitement du signal et envoi des résultats au système de contrôle).

Le projet Multitel-See vise à mettre en place des instruments d’analyse optique automatisée et non-destructive, à faible émission de carbone et respectueuse du vivant, directement intégrés au terrain d’application. Multitel a donc pour objectif de mettre au point des techniques de caractérisation ou des instruments optiques intégrés, basés sur la spectroscopie Raman, infrarouge, et THz. Plus particulièrement les objectifs sont :

  • l’implémentation d’un instrument d’analyse Raman temps réel intégré à la machine d’extrusion à chaud (HME) en zone GMP.
  • la mise au point d’une technique d’analyse pour le procédé PGSS;
  • l’implémentation d’un système de mesure et d’analyse temps réel du signal fluorescent sur un système microfluidique de séparation par électrophorèse;
  • la mise au point de techniques d’analyse des médicaments pour lutter contre la falsification en vue de leur utilisation en zone de dédouanage.

Coordinateur

  • ULiège

Partenaires

  • Multitel
  • Sirris

Partager cette page

Restez informés sur nos activités en vous inscrivant à notre newsletter

J'accepte Je refuse C'est quoi un cookie ? Fermer

Vos préférences de cookie ont bien été modifiées